POST

5 minutes pour casser tes excuses pour ne pas "virer aux soins naturels" ! Prête ? ;-)

Bonjour toi !

Oui, honnêtement, qu'est-ce qui t'empêche de te soigner naturellement ? Si j'en crois mon entourage proche, j'ai pu mettre en évidence 4 raisons :

Le prix, l'envie, le scepticisme ou les 3 à la fois ?

C'est pourquoi, j'ai décidé de prendre ma plume, enfin, mon clavier ... De prendre un peu de ton temps et de t'écrire ceci .

1. Mais ça coûte un bras tous ces machins !

Oui, pour le prix, tu as raison jusqu'à un certain point. Car oui, en générale, ces techniques coûtent un peu plus chères comparativement.

Pourtant, je pense qu'il faut voir cela sur un investissement à long terme.

Si je prends les huiles essentielles par exemple : avec une petite bouteille de 10ML tu peux durer 1 ou 2 ans. La camomille noble que j'utilise (elle arrive à sa fin) m'a honnêtement duré 6 ans... Certes, je suis seule à l'utiliser, pour toi et ta famille la durée de vie d'un flacon sera certainement plus court CEPENDANT : Au lieu d'acheter en pharmacie 2 médicaments par personne (épidémie de grippe par exemple ou de gastro)..., tu pourras acheter 1 bouteille de Ravintsara + du citron + du miel... Et soigner TOUTE la famille (à des dosages différents selon les âges)! Top non?

Alors penses-tu sérieusement, que ce raisonnement tienne encore la route ;-) ? à toi de voir en âme et conscience... Mais pour moi le calcul est vite fait. Et ce même avec ma maladie chronique !

2. Non, en fait Karidja... Je n'ai pas spécialement l'envie de me lancer... De plus cela prend du temps et je ne sais pas par où commencer !

Oui effectivement, si la seule raison est ta "non envie", je ne peux rien faire pour toi si ce n'est de te motiver un peu et de t'encourager à considérer les choses d'un autre point de vue :

Se soigner par la nature permet de respecter ton corps, permet à ton corps de guérir à son rythme. La nature n'impose pas sa loi, elle t'accompagne dans ton processus de guérison ! Contrairement aux molécules chimiques.

L'idéal selon moi serait que médecins et naturopathes travaillent main dans la main... Au SEUL et unique profit : LE BIEN-ÊTRE du client, de la cliente !

Oui j'ai parfois des rêves étranges et utopistes... Pourtant, c'est en cela que réside une partie du secret d'un mieux physique et mental. Car que ce soit l'aroma, la florathérapie, la gémmothérapie... Toutes ces techniques ont également une action psycho-émotionnelle.

Et comme le Dr Bach le disait si bien : "Pour être en bonne santé, il faut être en harmonie avec son âme"!

Ensuite si ta "non envie est liée au fait que cela prenne du temps que tu ne saches pas par où commencer... Laisse-moi t'annoncer une bonne nouvelle : J'ai sur le site, mon e-shop 1 petit livret récapitulant "mes 4 huiles essentielles de bases" et "mes 4 ingrédients fétiches" avec lesquels je me soigne réellement. Ce qui constituerait pour toi une bonne base et un bon début.

Cette excuse, ne semble donc plus tenir non plus ;-) !

Pour le dernier point

Si tu es sceptique, comme pour la foi et l'existence réel ou non d'un Dieu... Je te propose de te pencher sur la théorie du "rasoir d'Occam" : qui dit que face à plusieurs théories, souvent la + simple est la bonne.

En d'autres termes penches-toi réellement sur la question des soins par la nature, de Dieu et va aux conclusions les + simples sans élaborer des stratégies métaphysiques...

Blaise Pascal a citer un jour : "J'aurais bien plus peur de me tromper et de trouver que la religion chrétienne soit vraie que non pas de me tromper en la croyant vraie".

En d'autres termes : crois que la nature peut t'accompagner dans ton processus de guérison et peut te soigner ; tout comme crois en Dieu... Tu ne risques pas gros ! Par contre passer à côté de telles opportunités pourrait te porter préjudice.

Mais je ne te demande pas de croire sans voir, non ! Ne sois pas comme Saint Thomas (en tout cas, pas pour ça ;-) ) ... Je t'encourage à te poser les bonnes questions et à essayer personnellement ! Bien souvent, c'est en essayant sois-même, en adoptant une éttitude éclairée et d'ouverture que l'on arrive à nos propres conclusions... Rappelles-toi, souvent la solution/ réponse la + simple est la bonne. ; Et seulement à ce moment-là tu pourras alors tirer tes PROPRES conclusions ! D'acco d'acc?

Ah ben tien !

Il semblerait qu'il n'y ait peut-être plus vraiment d'excuses qui tiennent... Si ? En tout cas prends ton temps, fait ton chemin...

En attendant, laisse-moi finir par 3 raisons, qui pourraient encore t'encourager à te pencher sur le sujet.

Mes 3 raisons !

1. Cela nous rend responsable et acteur de notre santé ! En d'autres termes nous n'attendons plus de la part de notre médecin qu'il prenne en mains les rennes de notre vie, mais nous lui donnons cependant 1 bride... Car il est quand même médecin! Mais tu comprends la nuance?

2. Cela permet de nous donner une certaine autonomie, et ainsi sortir d'un système surmédicalisée qui au fond ne nous profite par réellement. Certes, je suis contente d'être ici dans un pays assez aisé et compétent en matière de prise en charge médicale. Lors de ma crise de drépanocytose au Burkina Faso en Janvier 2017 (qui m'a valut un rapatriement), j'étais contente de pouvoir rentrer et bénéficier de mon suivi médical avec ma spécialiste. Bien que dans l'ensemble, mes soins furent excellents dans l'hôpital de pointe dans lequel j'étais à Ouaga ! Mais encore une fois, ces soins (spécialisés et de pointes) ne servent qu'à un petit nombre d'entre nous... privilégiers.

Avant de consommer un médicament, je me pose toujours cette question : "à qui profite le fait que la population soit de + en + malade"? Autre question : "Comment cela se fait-il, que des médicaments reconnus comme nocifs pour la santé, je pense notamment à la pilule contraceptive et aux contraceptifs hormonaux, circulent toujours sur le marcher, SANS PROPOSER d'autres alternatives aussi efficaces, si pas plus"?

Tu vois, en fait, à chaque fois que tu cours chez le médecin, qui te prescrit un antibiotique alors que tu as une simple grippe (origine VIRALE et non BACTÉRIENNE), ben tu alimentes ce système... et tu enrichis ces gros bonnets qui en fait n'en n'ont RIEN à faire de ta santé... Ils sont en effet, plus tracassé par le montant de leur porte-feuille !

Alors dans ces conditions, j'ai envie de dire un gros "F..." (pas très polie je sais, mais tellement réaliste) à ce mécanisme en essayant de m'en détacher le + possible. C'est pour cela que je me suis tournée vers la nature, les thérapies manuelles et les médecines dites "douces". Connaître et savoir pourquoi je prends telle ou telle plante, me fascine littéralement !

3. Au final, financièrement, tu feras des économies surtout si au traitement naturel tu y ajoutes une alimentation "revisitée", saine, locale. Mais nous y reviendrons...