POST

L'aromathérapie en 4 questions/réponses !

Coffret découvertes sur l'Aromathérapie

À l’heure où la phytothérapie bat son plein, et où les médecines dites « alternatives » sont légions… Je souhaiterai ajouter ma petite pierre à l’édifice.

Infirmière et sage-femme, je me passionne depuis quelques années déjà pour cette branche de la phytothérapie qu’est l’aromathérapie. En effet, efficaces sur moi-même, lorsque je les conseille en consultations pour les clientes qui viennent me voir, je suis toujours surprise des retours positifs que je reçois. Bien évidemment, toutes n’y sont pas sensibles de la même manière mais toutes y ont des sensibilités spécifiques. Et c’est avec cette subtilité que tout bon thérapeute doit pouvoir jouer. Découvrir la spécificité de chacune des clientes face à telle ou telle huile essentielle est la clef d’un accompagnement réussi.

Pour ma part, je ne suis pas (encore) aromathérapeute (en pleine étude), pourtant cela fait quelques années déjà que je les utilise avec ferveur et conscience car puissantes et efficaces : elles sont capables de mettre à plat un début d’angine, un rhume, un stress, une insomnie…

Ayant suivi une formation de base avec Tina Ruisselo et Véronique Léonard, lu des livres de Dominique Baudoux-de Danièle Festy…, ayant initié une de mes sœur à cette thérapie, ayant adapté des synergies à mes besoins spécifiques et étant infirmière et sage-femme, je pense pouvoir, sans être aromathérapeute, suggérer ou accompagner ou orienter.

Mais avant d’aller plus loin présentons simplement en quoi consiste l’aromathérapie.

Les Huiles Essentielles en 4 Questions

1. Qu’est-ce qu’une huile essentielles ?

« Une HE est l’extrait végétal le plus puissant.

Seules les plantes dites « aromatiques » possèdent des huiles essentielles. Lorsque nous respirons une plante-une fleur ou épluchons un citron, l’odeur qui s’en dégage est l’essence qui sera utilisée pour faire de l’huile essentielle. »

2. Quelles sont les propriétés des HE ?

Chaque huile essentielle dispose +- 200 molécules biochimiques différentes. Il n’est donc pas difficile à comprendre les multiples propriétés possibles d’UNE SEULE HE en comparaison avec les médicaments classiques de synthèses qui eux renferment qu’UNE SEULE molécule active correspondant à UNE SEULE PROPRIETE… La chimie a encore un long chemin à parcourir pour atteindre un tel niveau de performance ! En plus de cela s’ajoute le fait que toutes les HE sont +- antiseptiques et qu'elles ont pour but principale de protéger naturellement la plante contre les agressions (parasite, maladies…)

3. Quelles actions ont t’elles ?

Certaines molécules vont s’attaquer aux bactéries, d’autres répareront les peaux abîmées ou lésées, d’autres encore aideront les échangent entre les neurotransmetteurs du cerveau en les ralentissant ou les stimulants.

De plus non seulement elles agissent vite et bien, les huiles essentielles ont une action de longue durée dans le corps (+-6h).

Naturelles, elles peuvent cependant être toxiques si mal employées car très concentrées, seules quelques gouttes suffisent.

4. L’efficacité des huiles essentielles est-elle vraiment réelle ?

Je peux dire oui : pour les avoir utilisées. Oui pour avoir eu des retours positifs. Pourtant, il existe des cas où cela ne semble pas réellement fonctionner… J’aurais envie de dire que c’est parce que l’huile sélectionnée ne correspond pas à la personne ciblée. Rappelez-vous ce que je dis plus haut : « toutes n’y sont pas sensibles de la même manière mais toutes y ont des sensibilités spécifiques ». Ce qui signifie qu’il faut parfois en essayer plusieurs avant de trouver, la bonne huile, la bonne synergie… Sachez également que l’utilisation des huiles essentielles est connue depuis des siècles. Il s’agit de l’une de plus ancienne médecine (tout comme ayurvéda, la médecine chinoise…).Donc aurait-elle traversé les âges si elle n’était pas efficace ?

Précautions

Passons en revu juste quelques précautions, les 2 principales me semble t-il ! Certes, il y en a une flopée car comme mentionné plus haut, ce n'est pas parce que c'est NATUREL qu'il n'y a PAS de danger!

Cette vague du naturel - bio sur laquelle surf la plupart des gens est dangereuse car comme dans toutes pratiques, il y a de l'abus - du profit... Et finalement nous passons encore une fois à côté de l'essentiel ! Cela étant dit, si je devais retenir 2 précautions ce serait :

Précautions

Comme mentionné plus haut, ce n’est pas parce que les huiles essentielles sont naturelles, qu’il n’y a pas de danger. Elles peuvent par exemple être neurotoxique, hépatotoxique (affaiblir le foie)…

  1. Pour les personnes épileptiques, les enfants en bas âge (- de 7a), les personnes âgées, celles atteintes de maladies chroniques peuvent les utiliser mais avec précaution et appuyé par un professionnel.

  1. Pour les femmes enceintes :

  • Pas de prise orale durant toute la grossesse, sauf conseillée par un professionnel spécialisé dans les grossesses et en aromathérapie.

  • En usage externe, les huiles seront employées par parcimonie (encore une fois en cas de doute avoir recours à un professionnel sera utile).

  • De manière générale les HE utilisées pendant la grossesse seront compatibles avec l’allaitement.

  • Pas d’emploi de HE avant les 3 premiers mois de grossesse (sauf avis spécifique)

Pourquoi est-ce que j'insiste sur les précautions? Car les HE peuvent engendrer des troubles : neurotoxiques - hépatotoxiques ...

Faire ses premiers pas vers les soins naturels

Conclusion

Pour clôturer, je dirais qu’il est important de connaître la définition d’une huile essentielle afin de mieux l’utiliser et la comprendre.

Cet article, représente les bases de l’aromathérapie sans vouloir être trop exhaustive.

J’ai de plus voulu insister sur le fait que bien que naturelles, les HE peuvent être toxiques si mal utilisées…

En guise de cadeau, sur mon site, dans l'onglet « mes p'tits cadeaux pour toi » tu trouveras un extrait offert de mon ebook, un guide pratique sur l'aroma...

J’insiste également sur le fait d’être accompagnée par un thérapeute spécialisé dans le domaine en cas de doute ou d’échec au traitement. Si pas d’amélioration de symptômes après 3 jours… Il faut absolument consulter un spécialiste.

L’aromathérapie est une médecine de première intention et a aussi ses limites tout comme la médecine traditionnelle occidentale mais ne peut se substituer à celle-ci…

Belle route !

Premier ebook de la (future) série : "La Nature, Mon Premier Médicament"

Tu peux aussi :

1. LIKER ma page pro : https://www.facebook.com/SageFemmeADomicile/

2. T'ABONNER à ma chaîne youtube: https://www.youtube.com/channel/UCyEEc8HNnoX42m8hauJ8a_Q

3. VISITER mon site et Blog et à t'y ABONNER : https://www.kaleidoscope-la-femme-en-harmonie.com/

Je te souhaite une toute belle journée ... et si tu souhaites d'autres articles concernant les soins naturels et l'alimentation ... Je te renvoie à mon blog

Mon Blog :https://www.kaleidoscope-la-femme-en-harmonie.com/single-post/2017/08/10/3-raisons-pour-se-soigner-naturellement-

https://www.kaleidoscope-la-femme-en-harmonie.com/single-post/2017/07/14/6-actions-Les-fleurs-de-Bach-et-si-on-en-parlait-

Tu peux aussi te procurer mon Ebook et le guide d'utilisation qui va avec.

Bibliographie :

Dominique Beaudoux : "Guide pratique d'aromathérapie familiale et scientifique" , édition Inspir s.a : rue Goethe, 1 L1637 Luxembourg. -

Danièle Festy et Isabelle Pacchioni : "Guide de poche d'aromathérapie, 48 huiles essentielles pour se soigner en toute sécurité" , édition Leduc 2016.

Karidja@Kaléidoscope : La Femme En Harmonie





CATÉGORIES

ARTICLES :