POST

Gérer son cycle menstruel naturellement, c'est possible # 4 !

Yes we can ! Cette image représente pour moi l'espoir et la possibilité de gérer notre cycle naturellement ! www.kaleidoscope-la-femme-en-harmonie.com

Toi qui souhaite tout simplement être maître de ton corps !

Toi qui en a marre de la contraception classique !

Toi qui te poses des questions sur une méthode alternative, économique et non nocive, cet article est pour toi !

Crédit photos : Karidja Coulibaly

Aujourd'hui,

je vais te présenter le 3è point que j'utilise pour gérer mon cycle. Il s'agit de "l'Observation".

Lors de l'article précédent, nous avions parlé de la prise de température : https://editor.wix.com/html/editor/web/renderer/edit/ffbb27a4-f77c-485e-98c9-aee6a0e88153?metaSiteId=57b72a1f-78e0-4448-9cce-d0b30ba7b282&editorSessionId=8E265620-AAD0-4CE0-90F4-E6472209569F

L'Observation

La grande oubliée et pourtant, celle qui nous mettra efficacement sur la piste, sur la voie. Bien que parfois, l'observation SEULE peut être "tricky" en anglais... peut faire des blagues. C'est pour cela, qu'il faut regarder TOUS les paramètres en lumière les uns par rapport aux autres.

En effet, s'observer est devenu RARE, d'ailleurs l'observation n'est rien d'autre qu'une écoute attentive... Une écoute de quoi ? Dans ce cas de son corps. Le nombre de fois où dans les groupes les femmes sont en panique car elles sont en retard de règles... et je leur demande où elles en sont dans leur cycle et souvent elles me répondent : "je ne sais pas trop, mais je dois être réglée depuis hier" ! Et moi je suis en mode : "WHAAATT" !?? Tu paniques mais en fait tu ne sais pas si tu as ovulé ? Dans ces cas, je n'ai même pas envie de répondre ! Oui je sais, c'est méchant, MAIS je suis AVANT TOUT pour la RESPONSABILISATION en d'autres termes : "Je t'aime d'Amour et je suis prête à t'aider, mais mon accompagnement s'arrête là ou ta NON-ENVIE commence" ! C'est-à-dire que si tu n'es pas prête à te prendre en main, je ne vais pas m'épuiser... à pousser un "âne", dans ce cas "une ânesse" qui ne veut pas avancer !

Donc AVANT de paniquer, qu'as-tu observé dans ton cycle ? Pourquoi paniques-tu ?

Je fais souvent une analogie entre mon corps et la nature... Si je veux prendre de belles photos avec du sens et capter l'âme de ce que je vois, je dois d'ABORD OBSERVER ce qu'il se passe autour de moi, en moi. Je dois observer la lumière... Il en est de même pour mon corps au naturel, si je veux en comprendre l'essence, JE DOIS l'observer !

Mais comment m'observer ?

Personnellement, je divise cette phase en 2 PARTIES :

L'Observation externe d'une part et l'observation interne de l'autre.

Mais concrètement ?

1. Observation externe que je divise en 2 également ;-)

a. La glaire cervicale

Dans un premier temps, je regarde la qualité de ma glaire (pertes blanches... OUI OUI avoir des pertes blanches est tout à fait physiologique et NORMAL !) ...âme sensible abstiens-toi ;-).

Soit elle est :

a. Absente : parce que j'ai mes règles ou parce que je suis en période infertile ou difficilement détectable.

b. Epaisse : et cassante, ce qui signifie que j'entre dans ma période fertile, mais avec peu de risque cependant.

c. liquide/gélatineuse : comme du blanc d'oeuf entre les doigts, là je suis clairement en période fertile !

d. fluide : chez moi les robinets sont ouverts (oui oui, il faut être explicite dans certains cas), ce qui signifie que tu es en période favorable pour une conception si c'est ton désir.

Si tu te souviens, ta température chute en générale à ce moment précis !

Je tiens à attirer ton attention, il se peut que tu sois dans le cas de ces femmes qui ne voient RIEN avant que ta glaire devienne liquide/gélatineuse ou fluide... dans ce cas il faudra te référer à tes sensations interne... Nous y reviendrons !

En cas de doute, il y a toujours les préservatifs et les spermicides AQUEUX !

Eh oui, je sais, cela semble fastidieux, mais il faut un temps d'apprentissage et de compréhension... Puis après c'est BONHEUR ! Car tu es libre et connais ton corps mieux que n'importe qui ;-) ! Et ton conjoint, compagnon peut s'impliquer dans le truc ! Le mien, sait très souvent où j'en suis... alors qu'on ne vit pas ensemble ! Je trouve cela assez agréable, qu'il s'intéresse à cela, car après tout nos cycles sont interdépendants de nos compagnons/copains... 'Mai 68' a voulu nous faire croire le contraire et pourtant ...

Passons au 2iè point de mon observation externe.

b. Les signes péri-menstruels

Ce sont les signes qui me permettent d'être à l'écoute de mon corps m'indiquant dans quelle phase je suis... Chez moi, j'ai de la chance d'avoir des signes assez parlant ! Bien qu'à l'heure ou j'écris cet article (25 Novembre 2017), mes signes sont un peu noyés dans tout ce que je suis en train d'entreprendre.

J'ai donc recensé 3 points d'écoute corporel :

a. Douleurs :

Quelles sont celles que je perçois ? Seins, bas ventre, tête, ovaires?

En phase préovu en général j'ai mal au bas ventre et aux seins lorsque je vais ovuler à gauche, à droite, je n'ai pas de symptôme.